Pavillon horticole écoresponsable et Jardin Daniel A. Séguin

Paul Chartrand

Transformé en mini-serre, le conteneur sensibilise le public sur le chemin parcouru par nos aliments, dont le café. On y retrouve des plants de caféier dont les fruits ne verront jamais le jour ici. Conteneur, sacs de jute et palettes évoquent les nombreux kilomètres franchis par les grains de café, commercialisés dans un marché international. À la faveur d’une consommation plus avisée qui privilégie différents terroirs et modes de production spécialisés (biologique, équitable), l’origine du café est ainsi précisée et certifiée.

Une autre option serait de consommer des alternatives locales: chicorée verveine, camomille et autres plantes indigènes verdissent également le conteneur. Tout dans l’installation, met en valeur des gestes responsables: le marc de café utilisé pour les dessins et les palettes récupérées de commerçants environnants traduisent un esprit de recyclage.

Paul Chartrand est né en 1989 à London (Ontario).
Il vit et travaille à Dunville (Ontario).

Hot Commodity (en montage), 2018
Photo : © Tania Di Sei

Partenaires agricoles : Claude Vallée, professeur à l’Institut de technologie agroalimentaire et les étudiant.e.s du programme Technologie de la production horticole et de l’environnement ; Renaud Mailloux-Bourassa, stagiaire au Jardin Daniel A. Séguin et étudiant du programme Paysage et commercialisation en horticulture ornementale