EXPRESSION, Centre d’exposition de Saint-Hyacinthe

Pascal Audet

Pascal Audet dévoile l’univers scientifique qu’il partage depuis plusieurs années avec la vétérinaire Marie-Ève Lambert dans le domaine de la recherche épidémiologique: ils traquent le virus du Syndrome reproducteur et respiratoire porcin (SRRP) qui affecte les troupeaux porcins. Non dangereux pour l’humain, le virus peut retarder la croissance et augmenter la mortalité des animaux. Le duo travaille à comprendre sa propagation ; en tant qu’analyste-programmeur, Audet développe avec Lambert des outils pour visualiser une quantité imposante de données (trajectoires du virus, vecteurs de contamination, foyer d’éclosion).

Cruciale, cette recherche se fait dans la discrétion des laboratoires, position que renverse l’artiste avec son œuvre interactive. Le public est invité à faire l’expérience de différents tableaux graphiques en manipulant les jetons de couleurs et la console de jeu. Les motifs qui apparaissent évoquent les réseaux et les séquençages d’ADN, informations habituellement interprétées par les scientifiques. Dégagés de cette finalité, les éléments formels appellent plutôt ici des parallèles avec l’abstraction en art.

Ce projet a bénéficié d’une bourse du Conseil de la culture de Saint-Hyacinthe.

Pascal Audet est né en 1967 à Saint-Hyacinthe.
Il vit et travaille à Saint-Hyacinthe.

Centre de traitement graphique animal (détail), 2018
Installation interactive
Photo : © Pascal Audet

Partenaire agricole : Marie-Ève Lambert, chercheure vétérinaire au Laboratoire d’épidémiologie et de médecine porcine (LEMP) et professeure à la Faculté de médecine vétérinaire de l’Université de Montréal, campus Saint-Hyacinthe