EXPRESSION, Centre d’exposition de Saint-Hyacinthe

Laurent Lamarche

Trônant sur un présentoir dans Indices (In)traçables, les paillettes jouent un rôle crucial dans les activités du Centre d’insémination artificielle du Québec (CIAQ). L’entreprise connue pour le succès planétaire de Starbuck a spécialement ouvert ses portes à l’artiste. Chacune des paillettes arbore distinctement le code qui retrace avec fiabilité l’origine de la semence bovine. L’insémination artificielle des troupeaux laitiers permet ainsi de sélectionner une génétique sur mesure à partir de critères précis. Malgré la prédominance du code, un prénom désigne toujours chacun des géniteurs. Cette personnalisation des bovins admet que le génie génétique ne peut pas se passer de l’observation visuelle et de l’expertise traditionnelle.

Entre laboratoire et boutique spécialisée, l’installation imagine une fiction ancrée dans les technosciences, aspect récurrent dans la démarche de Laurent Lamarche. Par le subtil détournement de matières usuelles et par la transfiguration surprenante d’objets banals, il suggère que la haute technologie sous-tend nos plus familières habitudes de consommation, même alimentaires.

Ce projet a bénéficié d’une bourse de recherche et de création du Conseil des arts et des lettres du Québec et du Conseil des arts du Canada.

Laurent Lamarche est né en 1977 à Montréal.
Il vit et travaille à Montréal.

Indices (In)traçables (travail d’atelier), 2018
Photo : © Laurent Lamarche

Partenaires agricoles : Vincent Landry et Claire Bisson, Centre d’insémination artificielle du Québec (CIAQ), Saint-Hyacinthe