EXPRESSION, Centre d’exposition de Saint-Hyacinthe

Diane Landry

D’ombre, de lumière et de mouvement, l’œuvre de Diane Landry rend troublante une simple table à manger qui suggère des dessous inquiétants. L’installation fait écho à la « maladie de la vache folle », une série de crises sanitaires qui a secoué l’Europe et l’Amérique du Nord à la fin des années 1990 et au début des années 2000. L’épidémie d’encéphalopathie spongiforme bovine (ESB), de son nom savant, atteint le système nerveux des vaches qui se mettent à trembler sans contrôle. En réaction à ce sombre épisode de l’ESB, des systèmes de traçabilité performants ont été développés, afin de mieux surveiller et limiter les foyers infectieux.

Avec ses ombres portées, l’installation agite cependant les spectres d’une menace potentielle malgré les systèmes de surveillance développés. Les crayons de plomb qui prolongent les pattes de la table suggèrent d’ailleurs les assises encore fragiles de la science devant certains phénomènes.

Diane Landry est née en 1958 à Cap-de-la-Madeleine.
Elle vit et travaille à Québec.

Table tourmente (détail), 1999
Tourne-disques, figurines en plastique, cuivre, crayons de plomb, papier d’emballage brun, lampe, contrôleur DMX
Photo : © Diane Landry