FERMETURE TEMPORAIRE DE L’EXPOSITION
Fermeture de nos salles d’exposition à compter du 16 octobre 2020

Suivant les recommandations gouvernementales, EXPRESSION suspend ses activités publiques, jusqu’à nouvel ordre.

Les bureaux demeurent cependant ouverts, n’hésitez pas à communiquer avec nous.

Pour être informé.e.s de nos activités virtuelles, abonnez-vous à notre infolettre et suivez-nous sur la page Facebook d’EXPRESSION.

Nous espérons que l’exposition collective Rencontre avec l’autre soi-même sera de nouveau ouverte au public prochainement.

Au plaisir de vous revoir bientôt !

Facebook   |   Contactez-nous   |   English

ORANGE 2021

NOUVEAUTÉ !
La 7e édition est présentée durant l’été 2021.
Le Jardin Daniel A. Séguin devient un partenaire majeur de l’événement.

ORANGE double le temps d’exposition et propose une programmation variée durant 13 semaines, soit du 5 juin au 5 septembre 2021.

En collaboration avec le centre d’artistes, Vrille | Art actuel, la triennale ORANGE se prolonge à La Pocatière et dans la région de Kamouraska durant la saison estivale.

L’ÉVÉNEMENT
ORANGE 2021 – Cultiver l’humilité
Du 5 juin au 5 septembre 2021

Commissaires invitées : Elise Anne LaPlante et Véronique Leblanc

Que voulons-nous apprendre des plantes ? Comment les jardins peuvent-ils incarner des espaces pluriels de connaissance et de transmission, et laisser apparaître des manières cohérentes de faire partie du monde ? Cultiver l’humilité cherche à dénouer une conception du jardin comme espace délimité de culture afin de mieux comprendre et de transformer les rapports de domination qui se sont forgés entre les différentes formes de vie. Ce projet curatorial est une invitation à percevoir et à mettre en valeur la force de résistance des plantes. Cette puissance ne se résout pas dans une forme définitive et se sonde, notamment, dans leur croissance lente, leur toxicité, leur capacité de régénération et leur fragilité.

Boisés, friches, berges, potagers, plates-bandes, forêts sont autant d’espaces où des pratiques alternatives du jardin se déploient et revendiquent la révision des méthodes de classifications et des formes de représentation privilégiées par une vision scientifique ou muséale du vivant. Nombreuses et diverses sont les initiatives, tant artistiques que communautaires, qui articulent une approche critique de la conception des plantes telle qu’établie par le regard patriarcal et colonial qui traverse l’histoire occidentale des végétaux. Témoignant d’une pluralité de consciences du monde, elles soulignent les dimensions affectives, culturelles, rituelles et curatives des plantes en même temps qu’elles mettent en lumière les processus d’effacement, de dépossession et d’exotisation instaurés par les réalités coloniales. En préparation à la prochaine édition de ORANGE, c’est à la reconnaissance de nos relations d’interdépendance et de notre responsabilité à honorer ces pratiques que nous souhaitons consacrer attention et énergie.

Des artistes seront invité·e·s à présenter leurs œuvres dans une série de lieux tout au long de l’été 2021, parmi lesquels EXPRESSION et le Jardin Daniel A. Séguin à Saint-Hyacinthe ainsi que d’autres endroits dans le comté de Kamouraska.

Elise Anne et Véronique

En tant que commissaires francophones, acadienne et québécoise, Elise Anne LaPlante et Véronique Leblanc tiennent à reconnaître leurs privilèges et que leurs perspectives sont celles de personnes blanches issues de la colonisation. Elles s’engagent, à travers leurs actions et leurs relations, à adopter une posture humble et à réfléchir aux manières dont leurs pratiques curatoriales peuvent contribuer à des processus de décolonisation.