FERMETURE TEMPORAIRE DE L’EXPOSITION
Fermeture de nos salles d’exposition à compter du 16 octobre 2020

Suivant les recommandations gouvernementales, EXPRESSION suspend ses activités publiques, jusqu’à nouvel ordre.

Les bureaux demeurent cependant ouverts, n’hésitez pas à communiquer avec nous.

Pour être informé.e.s de nos activités virtuelles, abonnez-vous à notre infolettre et suivez-nous sur la page Facebook d’EXPRESSION.

Nous espérons que l’exposition collective Rencontre avec l’autre soi-même sera de nouveau ouverte au public prochainement.

Au plaisir de vous revoir bientôt !

Facebook   |   Contactez-nous   |   English

Cynthia Dinan-Mitchell

Étrange familiarité

Du 8 février au 6 septembre 2020

Au contact de l’œuvre de Cynthia Dinan-Mitchell, nous sommes appelés à revisiter des pans de l’histoire de l’art, à repenser des styles, des genres et des techniques a priori inconciliables. Par sa démarche syncrétique, l’artiste rassemble plusieurs influences et procédés : le baroque, la nature morte hollandaise du XVIIe siècle, le clair-obscur, la ligne contour, l’estampe, l’esthétique des films japonais et western, la sérigraphie, la céramique, la sculpture ainsi que des éléments nouveaux dans sa démarche, soit le surréalisme et la botanique. Avec audace, elle brouille les pistes, confond les époques, crée volontairement des anachronismes, provoque des rencontres impossibles entre des objets hétéroclites.

Assumant pleinement le caractère décoratif de ses œuvres installatives, l’artiste renverse la hiérarchie des arts mineurs et nobles, et conçoit des mises en scène familières et intimes dans lesquelles, au bout du compte, l’étrangeté, la liberté, la séduction et l’humour se côtoient.

À EXPRESSSION, Cynthia Dinan-Mitchell présente une installation ornementale sur le thème de la botanique : on y voit entre autres des représentations de fleurs issues de l’imaginaire. Par son œuvre, elle nous rappelle que les objets représentés n’ont qu’une importance secondaire, l’interprétation de la nature reflétant avant tout l’esprit de l’artiste, ses préférences, sa personnalité, sa liberté. Enfin, l’univers fantasmatique de cette artiste nous imprègne d’une joie de vivre, en dépit – ou à cause – de la conscience de la mort inévitablement évoquée par les natures mortes qu’elle nous propose.


Visite commentée et vernissage le samedi 8 février à 14 h


Guide réflexif
Essai

Première rencontre avec l’artiste
Visite virtuelle commentée