Réouverture d’EXPRESSION
Dès le samedi 20 juin
Du jeudi au dimanche de 13 h à 17 h

L’équipe d’EXPRESSION est heureuse de vous annoncer que nos salles d’exposition seront de nouveau ouvertes au public à compter du 20 juin 2020.
Vous pourrez profiter de la prolongation de l’exposition Étrange familiarité de Cynthia Dinan-Mitchell pendant des heures d’accessibilité réduites, soit du jeudi au dimanche de 13 h à 17 h.
D’ici là, nous sommes à planifier un retour sur les lieux physiques de travail et une expérience de visite pour vous, en toute sécurité.

Suivez-nous sur notre page Facebook pour les plus récentes mises à jour.

Au plaisir de vous revoir, à compter du 20 juin prochain !

Facebook   |   Contactez-nous   |   English

Diane Obomsawin

Les mondes

Du 25 mai au 4 août 2019

Commissaire _ Nicole Gingras

EXPRESSION, Centre d’exposition de Saint-Hyacinthe, accueille Diane Obomsawin, artiste bien connue et appréciée du milieu du cinéma d’animation et de la bande dessinée ainsi que des arts visuels. Première exposition monographique de Diane Obomsawin, Les mondes réunit un corpus d’œuvres inédites, composé de bandes dessinées et d’installations, et quelques courtes animations tirées de sa filmographie.

Les mondes propose une déambulation dans une succession de récits et offre ainsi un parcours narratif dans l’imaginaire de Diane Obomsawin. Les passages et les liens entre une animation, une bande dessinée, un dessin et une installation y sont explorés, nourris par la force poétique de chaque récit, la singularité des espaces évoqués, la nature même des formes créées et leur délicatesse. L’œuvre de Diane Obomsawin émeut ; sa profondeur nous touche. Impossible de rester insensible à l’ambivalente oscillation qui émerge de l’expérience de chacune de ses œuvres : entre légèreté et gravité, un mouvement fragile nous interpelle. Cette émotion est-elle due au regard attentif de philosophe que l’artiste pose sur les choses, à la sensuelle fluidité de ses dessins ou à cet étonnement candide que Diane Obomsawin transmet à ses personnages ?

Les mondes aborde la métamorphose — condition première des images animées. Les œuvres de l’exposition traitent de transformation sur les plans onirique et symbolique, en s’appuyant sur des figures de la mythologie de l’Antiquité, telles celles évoquées par le poète latin Ovide et en écho à la mythologie propre à l’artiste, avec son laconisme déroutant et sa simplicité désarmante. Diane Obomsawin amorce, avec Les mondes, un nouveau tournant dans sa pratique et affirme sa conception d’un monde en mouvement.


Visite commentée et vernissage le samedi 25 mai à 14 h