Facebook   |   Contactez-nous   |   English

Karoline Georges

De la quête du sublime au temps de la virtualité

Du 21 mai au 7 août 2016

 

Karoline Georges s’intéresse au déploiement de la conscience, à la quête du sublime, au désir de transcendance, à la volonté de dégager un corps subtil d’un corps grossier pour accéder à une dimension d’expérience purifiée, voire virtuelle. Ici, le processus de sublimation se décline sous différents angles esthétiques, métaphysiques ou poétiques.

Depuis le début de sa démarche artistique, littérature, photographie, vidéo côtoient la performance, la poésie sonore et plus récemment la modélisation 3D.

L’exposition présentée à EXPRESSION, intitulée De la quête du sublime au temps de la virtualité, retrace une décennie d’exploration du continent numérique, où le virtuel, le réel et la fiction s’entrecroisent pour façonner un langage hybride, un lieu de poétisation inédit. Que ce soit à travers Repères – suite de tableaux vidéographiques mettant en scène des fragments poétiques dans une dizaine de métropoles nord-américaines et européennes, par le biais du projet Objets de sublimation – articulé autour de l’incarnation numérique de la narratrice de son roman Ataraxie afin de poursuivre la quête esthétique du personnage dans la dimension même de l’image où elle souhaite se parfaire – ou encore par les capsules d’animation 3D du Programme d’entraînement à l’usage d’une conscience hygiénique qui donne la parole à une créature informatique, Karoline Georges explore ce même désir d’élévation, de dépassement des limites biologiques et perceptuelles.


Visite commentée et vernissage le samedi 21 mai à 14 h