Facebook   |   Contactez-nous   |   English

Colwyn Griffith. All You Can Eat / Mangez tout ce que vous pouvez

Du 21 août au 17 octobre 2010

© Colwyn Griffith
Great Wall
2004
Impression numérique
122 x 142cm

 

Préoccupé par l’alimentation de ses contemporains, le photographe torontois Colwyn Griffith porte un regard postmoderne sur divers sites touristiques connus de par le monde. Par sa production, au rendu photographique commercial qui n’est pas sans rappeler celui utilisé dans les brochures qui promeuvent ces lieux de pèlerinage, il nous invite à tisser des liens entre les notions d’alimentation et de construction du territoire. À la frénésie d’une société de consommation correspond un environnement de moins en moins naturel que l’artiste dévoile sous l’aspect de paysages qu’il recrée en utilisant des aliments industrialisés issus de la malbouffe avant de les photographier. L’exposition présentée à EXPRESSION regroupe ces paysages choisis pour leur signification historique, politique ou culturelle. En complément, l’artiste propose dans la petite galerie une série de photographies portant sur l’architecture des bâtiments de restauration rapide.

 

Conférence de Colwyn Griffith le samedi 21 août à 14 h.
Vernissage le samedi 21 août à 15 h.


Patrick Bérubé. En vain…

Du 30 octobre au 19 décembre 2010

© Patrick Bérubé
Failure
2003
Impression numérique
45,7 x 61 cm

C'est avec une pointe d'ironie et d'humour que Patrick Bérubé, artiste montréalais originaire de Rimouski, interroge nos comportements et nos réactions face à différentes situations de menaces et d'impuissance. De fait, ses œuvres tentent, par l'association d'images et d'objets, par la photographie ou l'écriture, de souligner notre fragilité et notre maladresse relativement à ce genre de petites détresses, souvent inoffensives, mais ô combien troublantes ! Questionnant également notre recherche constante de pouvoir, de contrôle, de sécurité et de confort, l'artiste s'ingénie à démontrer que, malgré toutes ces précautions, certaines choses demeurent inéluctables, nous rendant vulnérables et victimes de nos craintes, de nos désirs et de la futilité des choses. Rassemblant des œuvres produites au cours de la dernière décennie et d'autres inédites, l'exposition présentée à EXPRESSION se veut un regard sur l'ambition et les espérances, les richesses et les plaisirs, ainsi que sur la perte d'identité et la débilité.

 

Conférence de Patrick Bérubé le samedi 30 octobre à 14 h.
Vernissage le samedi 30 octobre à 15 h.


Thérèse Chabot. La fragilité du toujours

Du 22 janvier au 6 mars 2011

 

© Thérèse Chabot
Vanitas, (Raw, Medium Rare, Well Done)
2009
Installation de matériaux divers
Dimensions variables

Artiste de la Montérégie, Thérèse Chabot est essentiellement reconnue pour ses installations éphémères de grandes dimensions formées de multiples fleurs séchées à la palette très colorée. Au-delà des fleurs qui composent ses installations, l'artiste a recours, dans ses œuvres, à différentes techniques, que ce soit l'écrit, le dessin, la gravure ou la photographie. Plus récemment, elle réintroduisait dans sa production la sculpture en employant, cette fois, de la porcelaine blanche. Référant à maintes reprises à l'histoire de l'art, et ce, avec une touche de poésie et d'humour, les œuvres présentées à l'occasion de cette exposition couvrent les trente années de carrière de l'artiste et abordent des thèmes qui lui sont chers, soit la quête de l'identité, la quête spirituelle, le cycle de la vie, le cycle de la beauté et le vieillissement.

 

Conférence de Thérèse Chabot le samedi 22 janvier à 14 h.
Vernissage le samedi 22 janvier à 15 h.


Ana Rewakowicz. Here is not there / Ici n'est pas là-bas

Du 19 mars au 1er mai 2011

 

© Ana Rewakowicz
Tallinn (extrait de Dressware 1)
2003-2005
Projection vidéo
Boucle de 24 min

Ana Rewakowicz, artiste montréalaise originaire de la Pologne, combine le plaisir des ballons illuminant les soirées festives à l'exaltant futurisme de l'architecture portable en créant des sculptures gonflables qui deviennent des environnements amovibles. Contrastant avec la stabilité des sculptures monumentales et de l'architecture immuable, ses vêtements et ses structures sont des formes d'art mobiles remplies d'air visant des lieux et des gens susceptibles de les activer. En y intégrant des matériaux tels que le caoutchouc, le polyuréthane, le papier d'aluminium réversible, des fermetures Éclair, des ventilateurs et des panneaux solaires, l'artiste se sert de la technologie pour mettre au point des expériences publiques à caractère intimiste, des vêtements basés sur la fonction et des intérieurs qui voyagent. De fait, la question de l'habitat est inhérente à la démarche de cette artiste qui interroge, entre autres choses, la notion d'identité. À l'ère des changements démographiques et environnementaux à l'échelle planétaire, la production d'Ana Rewakowicz est des plus à propos, s'attardant aux questions à la base de la survie du genre humain. L'exposition présentée à EXPRESSION se veut en continuité avec sa démarche, tandis que ses habitats gonflables envahiront l'espace de la galerie.

 

Conférence d'Ana Rewakowicz le samedi 19 mars à 14 h.
Vernissage le samedi 19 mars à 15 h.


Emmanuelle Léonard. « Juste une image »

Commissaire Nicole Gingras
Du 4 juin au 14 août 2011

 

© Emmanuelle Léonard
Last Cars, GM (The End)
2004
Épreuve à développement chromogène
70 x 90 cm

Depuis une quinzaine d'années, Emmanuelle Léonard développe des stratégies de représentations de l'espace public. À partir des traditions et des usages photographiques, l'artiste montréalaise crée une méthode de production propre à chaque projet, allant du documentaire à la photographie conceptuelle. Organisée par la commissaire Nicole Gingras, l'exposition présentée à EXPRESSION souhaite mettre en perspective le pouvoir de l'image, les divers enjeux liés tant au rôle de l'auteur qu'aux droits de représentation de l'image, par l'entremise d'un corpus d'œuvres photographiques et vidéographiques.

 

Conférence d'Emmanuelle Léonard et de Nicole Gingras le samedi 4 juin à 14 h.
Vernissage le samedi 4 juin à 15 h.